dimanche 27 août 2017

La surconsommation / Le tri / Le trop plein

Il y a deux jours, j'ai posté un article sur les prochaines sorties concernant la licence d'Harry Potter. Mon étoile Margaud, m'a posté un commentaire qui m'a fait réfléchir, le voici :

" Je suis partagée avec tout ça. Autant j'aime d'amour Harry Potter, au point de l'avoir sur le poignet à vie. Autant je trouve que tous les produits dérivés surfent depuis un moment sur une tendance de "trop plein" qui me fatigue un peu. Et je ne vise personne en disant ça. Autant toi ma chérie Virginie, que les personnes qui craquent ^^ Mais comme dans tout, il y a un juste milieu dans la collection je trouve, et des fois selon les "marques" ça va un peu loin. Primark n'est pas une ligne que j'aime beaucoup pour sa politique... à la rigueur les Funko je serais plus prête à craquer, car elles ne seront pas perdues quand je n'en aurais plus envie (dès 3 ans ça fait de super figurines jouets pour enfant ^^) Mais alors le prix des livres "limités" me font sauter au plafond! Re-re-re-refaire des éditions d'autres livres, d'autres choses qu'on a déjà sous un autre format... Je suis autant faible que beaucoup pour Harry Potter. Je craque souvent (notamment les éditions illustrées). Je me fais plaisir. Et je pense toujours qu'ils vivront bien, et longtemps entre les mains d'autres lecteurs de la maison. Mais je ne pensais pas arriver à saturation, avec cette saga qui m'est si chère..."

Comme elle, je suis partagée. En même temps je ne peux pas m'empêcher d'être excitée du fait de la sortie de plusieurs produits dérivés de la saga, tellement je l'aime. MAIS, à force, n'y aurait-il pas une limite à ne pas franchir ? C'est un peu nous pousser à la surconsommation, mais aussi surfer sur une vague de trop plein. C'est comme pour tout ce qui est à la mode en ce moment ; les ananas, licornes, flamant rose... 
Il y a quelques années encore, je dépensais sans réfléchir. Je pense qu'on est tous passer à ce stade, où on achète sous le coup de l'impulsion, mais on ne réfléchit pas vraiment si on en a besoin à ce moment précis. Avant je dépensais énormément en livre, maintenant beaucoup moins, j'arrive à me calmer et à m'imposer des limites, même si c'est difficile. Prenons un autre exemple : Primark. Quand il a ouvert pas loin de chez moi il y a deux ans, c'était un peu la folie, je prenais presque trop de choses concernant Harry Potter, Disney, Star Wars etc...maintenant, je me suis lassée. J'aime toujours me prendre un joli pull, ou un pantalon/jogging pour le confort, mais je dépense beaucoup moins qu'au début, ça arrive que je ressorte du magasin sans rien avoir pris alors qu'au tout début je ne faisais que craquer. 

On est arrivée à un stade où la surconsommation est presque devenu normal. Alors attention, je ne juge en aucun cas les personnes qui achètent beaucoup ou quoi que ce soit ! Chacun est libre de faire ce qu'il souhaite. Mais je pense être arrivée à un stade où je suis dépassée par tout ça. C'est pour ça maintenant que je prends le temps de réfléchir, de voir si c'est nécessaire ou pas. C'est comme depuis un peu moins d'un an maintenant, j'ai ce besoin constant de faire du tri. J'avais tendance à garder des choses que je ne voulais plus, mais que par soucis de culpabilité, je gardais. Maintenant j'essaye de ne plus m'encombrer. Je fais souvent du tri dans mes livres, dans mes affaires, je me demande si je souhaite garder telle ou telle chose ou pas, et ça FAIT DU BIEN. A force de vouloir garder des choses que l'on ne veut plus, on se sent étouffer. On a envie de changement, de faire de la place, de se libérer un peu. Je prends maintenant beaucoup de plaisir à trier et je ne culpabilise plus.

J'espère que je ne vous aurais pas perdu avec cet article, qui est un peu fourre tout finalement, mais j'avais besoin de m'exprimer et finalement j'ai pu parler de plusieurs choses qui me trottaient dans la tête depuis un moment.
Et vous, quel est votre avis sur cet effet de mode qu'il peut y avoir et sur la surconsommation ? 

45 commentaires:

  1. Comme toujours un article qui pousse à la réflexion.
    Je comprends l'avis de Margaud mais aussi le tien. Pour ma part, j'aime d'amour la saga Harry Potter mais je ne dépenserais jamais une fortune pour quelque chose de cet univers (exemple un livre à 80euros). Pour ce qui est des Funko Pop on a pris le parti de collectionner UNIQUEMENT celles de HP et celles des personnages qui nous plait (Pettigrow ne sera pas sur mes étagères de mon propre chef par exemple). Pour les autres produits dérivés comme les habits, je sais que je souhaite aller à Primark mais pour des chaussettes surtout (et pour le cadeau de ma cousine en plus).
    Au plaisir de te lire de nouveau :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne prendrais jamais Pettigrow ahah
      Merci pour ce message !

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi sur les achats compulsifs qu'on pourrait être amenés à regretter dans le futur, ou, comme tu relaye Margaud, le fait d'acheter plusieurs fois la même déclinaison d'un truc (comme les éditions des Harry Potter). Je crois que le plus difficile est de trouver un juste milieu dans notre esprit de collectionneur. Si on commence par acheter tout ce qui concerne notre "passion" (HP, ou des goodies licorne ou animal totem,...) on risque vite d'être perdu devant la masse de bricoles à acheter.

    Maintenant concernant la tendance minimaliste, je trouve dangereux de se limiter au fonctionnel et délaisser le côté décoratif des choses. Je crois que de plus en plus de gens, avant d'acheter un truc pense à mille choses avant : est ce que c'est bon pour la planète, est ce que c'est durable, est ce que j'en ai réellement besoin ? Et, si jamais une de ces réponses est non, mais qu'on l'achète quand-même on justifie l'achat par un "j'ai craqué". Dans ton article, il y a 2 exemples : Margaud qui justifie les Funko Pop en disant qu'elle les achète aussi pour sa fille qui pourrait en voir une utilité récréative dans 2 ans et toi qui dis : "J'aime toujours me prendre un joli pull, ou un pantalon/jogging [b]pour le confort[/b]" Même si dans ton exemple il y a l'adjectif joli qui illustre le seul d'acheter quelque chose de beau avant de penser au confort du truc.

    J'ai aussi en tête le gif que Cassandra a choisi sur twitter pour illustrer son article. J'aime pas voir que, étant de plus en plus connecté, on épure et minimalise vers le virtuel.

    Maintenant, si on se rend compte que la surconsommation c'est mal et qu'on devient plus responsables quand on achète, quand on trie et se débarrasse des choses, tant mieux. Attention juste à ne pas fonctionnaliser tout ce qui nous entoure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends ce que tu veux dire. Je t'avoue que je ne me pose pas les questions que tu évoque, pour l'instant en tout cas, seulement si j'en ai vraiment besoin ou pas. Je ne suis pas dans la tendance du minimalisme, je parle surtout du fait que j'ai accumulé tant de choses durant des années m'étouffe, j'ai besoin de respirer, donc je fais du tri.
      Bref, merci pour ton commentaire pertinent qui est très réaliste :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup regarder les produits dérivés mais je n'en achète pratiquement jamais, déjà parce que je ne gagne pas encore mon argent alors normal... Mais y a des fois je craquerai bien bien biennnnn :p Après je trouve dommage que certains produits soient aussi chers ! Autrement comme toi jadore faire du tri, garder des petits objets que j'adore mais enlever ce qu'il ne me sert plus aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que ça devient de plus en plus cher, c'est abusé !

      Supprimer
  4. Je suis totalement d'accord avec ça! J'étais aussi dans une surconsammation de certaines choses, notamment les bouquins et un peu la déco. Mais au final, c'est inutile (selon moi) de collectionner plein de truc et d'avoir trop. Je me sentais étouffée et je savais que cela ne servait pas à grand chose d'avoir tel ou tel goodies...
    J'ai quelques décos sur lesquelles j'ai craqué qui décorent à merveille ma bibli et je n'en souhaite pas vraiment d'autre, je n'ai qu'une seule étagère, quand j'en aurai plus, pourquoi pas? J'ai également deux livres sur l'univers de Star wars, un sur les deux première trilogie et un autre sur Rogue One et s'il en sorte de la même édition par la suite je les prendrai certainement mais je n'aurai alors besoin de rien d'autre comme produit dériver qui serait très envahissant... Je craquerai peut-être un jour pour le guide illustrer de l'univers de ma saga fantasy favorite, depuis le temps que je le veux mais chut! C'est juste un livre en plus qui aura sa place dans ma bibli et qui ne prendra pas la poussière dans un tiroir ou une caisse!
    Désolée pour se commentaire qui part dans tous les sens, entre mon avis et mon expérience et mes futurs petits craquages sans excès! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah mais aucun soucis ! Tu es libre de te faire plaisir si tu en as envie, c'est aussi important :)

      Supprimer
    2. Haha oui, mon commentaire est vraiment parti dans tous les sens... Disons juste que je me fais plaisir sans tomber dans l'excès car avoir trop ça m'encombre et ça me stress ^^
      Et heureusement qu'on peut se faire des petits plaisirs de temps en temps!

      Supprimer
  5. Article très intéressant ! Je suis totalement d'accord avec Margaud, ce trop plein de choses finit par écoeurer. En tout cas, c'est comme ça que je le ressens. Bien sûr qu'il y a une limite à ne pas franchir, mais les fabriquants préfèrent surfer sur la vague et fabriquer, fabriquer, fabriquer encore jusqu'à ce qu'il y en ait trop. C'est à nous ensuite de voir si on en a l'utilité ou non.
    J'étais pareil à une époque, j'achetais beaucoup. Quand j'étais fan de quelque chose, j'estimais que pour être une "vraie" fan, il fallait que j'achète ! Goodies, figurine, livres illustrés qui, finalement, ne me servaient pas (et oui, de mon point de vu un livre qui illustre un film sans rien de plus que des images tirés dudit film ne me sert pas, il me suffit de regarder le film en question)
    Un moment j'ai craqué : j'ai tout bazardé. C'était violent xD Ca m'a fait mal au cœur, un petit peu, mais je sentais que c'était nécessaire parce que je commençais à me sentir oppressée par toutes ces choses. Même les livres j'en garde très peu aujourd'hui. Mais je comprends les gens qui ont des bibliothèques immenses, je trouve ça très beau d'ailleurs et j'aimerai, comme eux, pouvoir vivre au milieu de ça sans me sentir submergée, mais je n'y arrive plus.
    Ton article sur les prochaines sorties HP était très intéressant, mais je savais à l'avance que je n'achèterai rien. J'aime cette série d'un amour fou moi aussi, mais un amour de cœur et d'esprit, pas d'objets. C'est sans doute un amour moins démonstratif, c'est vrai, mais un amour quand même :D Et c'est comme ça pour toutes les autres séries que j'aime (comme le Trône de Fer, pour citer quelque chose de connu :P Ou les Pokémon ^^ Ou encore mon groupe de musique préféré :D)
    Bref, tant de choses à dire encore mais je vais arrêter là XD
    Bisous ! Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, tu as tout compris ! Pas besoin d'accumuler une tonne de goodies pour prouver qu'on aime tel film, série, univers...

      Supprimer
    2. Merci :D Ensuite, il est vrai, comme le dit Guillaume, que définir tout selon leur utilité et le conformisme minimaliste de ces dernières années est un peu triste :O Je suis tout à fait d'accord avec ce point de vue aussi, pour ça quand mon frère m'a offert une peluche Dracolosse je l'ai accueilli à bras ouverts XD
      Finalement, l'important c'est sans doute de se sentir bien chez soi et dans ses baskets, qu'on ait des tonnes d'objets autour de soi, peu ou pas du tout :D

      Supprimer
  6. Je pense qu'on peut tous se fixer sa propre limite. On nous pousse à la surconsommation, mais personne ne nous y oblige. On fonce, fonce pas. Il y a des choses avec HP par exemple où je fonce. Mais je ne vais pas tout collectionner même si j'ai un amour énorme pour cette saga. Je vais prendre uniquement des choses qui collent à mes goûts, ma personnalité, et aux petits trucs geek que j'ai déjà ! ^^ Je n'irai pas racheter les livres ou acheter tous les livres dérivés (des films, des histoires en plus, etc) sauf exceptions comme les tomes illustrés parce qu'ils sont vraiment magnifiques !
    C'est pareil pour les autres sagas, ou série, etc. Je prends vraiment si j'en ai envie. Je sais me faire ma propre limite, et mon porte-monnaie m'en pose déjà une aussi x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis c'est à nous d'imposer notre propre limite, il ne faut pas se sentir forcer, surtout pas :)

      Supprimer
  7. C'est vrai qu'ils font des objets de collection vraiment bien pour la série Harry Potter ou Disney ; et je maintiens mon commentaire que j'ai mis sur ton article précédent. Mais j'ai toujours cette réserve, comme Margaud liseuse. Je dois être l'une des rares personnes a, certes, aimé Harry Potter, mais pas au point d'en être une fan inconditionnée.

    Je partage entièrement ton avis sur ton article-ci. Comme je suis d'un naturel économe et que j'aime faire des tris (eh oui, chacun ses passe-temps !), généralement deux par an, je ne suis pas une surconsommatrice. Je peux faire des petits écarts en terme de déco ou de collection, mais ça reste rare. Avec Booktube, l'année dernière j'ai fait beaucoup d'achats de livres alors qu'en fait certains ne m'intéressent plus vraiment aujourd'hui. En janvier 2017, je me suis rendue compte que je voulais revenir à mes fondements : à savoir acheter peu, ou plutôt acheter raisonnablement. Et je suis contente d'y être arrivée :)

    De manière générale, il faut faire attention à tout ça. Gérer son budget c'est important. Par conséquent, ça implique de dire "non" à certaines choses (celles dont on n'a pas réellement besoin) alors qu'elles nous donnent envie pour x raisons ; publicité, bonnes opinions des gens, etc. Tout est question de personnalité et, surtout, de discipline :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore faire des tris aussi ! C'est un passe-temps comme un autre :)
      Je suis tout à fait d'accord avec toi :)

      Supprimer
  8. Je suis totalement d'accord avec toi et avec Margaud. Pour preuve : même si je suis une inconditionnelle : il me manque des exemplaires de Harry Potter en français. Je les ai lu enfant et... même si j'écoute les audiobooks en boucle, mes exemplaires papiers me sont de moins en moins précieux. Quelques objets symboliques et une étagère "autel" me suffisent. Si je suis capable de craquer sur certains objets, je n'ai heureusement pas la collectionite aiguë. Je n'ai d'ailleurs pas le budget pour.

    Je crois que ce que tu dis est la clef : trouver le juste équilibre et ne surtout pas se laisser étouffer.

    Joli article ! Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et je suis d'accord avec toi :) bisous !

      Supprimer
  9. Habitant dans un tout petit studio à Paris, je ne peux pas me permettre d'avoir trop de choses. Mes livres prennent déjà trop de place ! Alors je suis totalement d'accord (et puis niveau budget ça joue aussi) pour ne pas surconsommer et acheter seulement le nécessaire. Ou alors, pour les nouvelles éditions, les livres illustrés, etc, seulement les emprunter, et éventuellement les acheter si c'est vraiment un coup de cœur :)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai eu comme toi ma période fièvre acheteuse, où je ne me posais pas de questions et où j'achetais ce qui me plaisait (c'était au temps de mes premiers salaires, je me suis surpassée à ce niveau-là^^), mais depuis peu de temps j'essaye de faire du tri, de donner ou même de jeter (oui cette paire de bottes que j'aimais tant mais qui est foutue, pourquoi la garder?), le plus dut ça a été pour mes livres, mais à quoi bon garder des livres que j'ai moyennement appréciés, que je ne relirai plus et dont (en plus) je n'aime pas la couverture?
    Pour ce qui est des effets de mode, ça dépend lesquels, mais la plupart du temps je suis un brave mouton ^^ Mais il m'arrive comme toi de ressortir de chez Primark les mains vides :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'au temps de mes premiers salaires je dépensais beaucoup aussi ^^
      J'éprouve de moins en moins de culpabilité. Il y a des choses que je jette maintenant alors que je ne voulais pas il y a quelques temps. On évolue, on passe à autre chose, et ce n'est pas grave.

      Supprimer
  11. On est dans un pays ou la consommation est reine. De toute façon, rien que les prospectus dans les boîtes aux lettres nous poussent à aller en magasin. Internet nous y pousse aussi. Comme la carte bancaire. On a moins l'idée de ce qu'on dépense. Du coup, si on était vraiment restreint et qu'on n'avait qu'une somme en liquide, on achèterait sûrement beaucoup moins de chose.

    J'ai vu un reportage sur les produits garantis à vie. Franchement, ça fait réfléchir. Il existe des portable qu'on peut démonter soit-même et dont les pièces défectueuse sont échangeable à vie. Qui est informé de ça? Perso, avant ce reportage je ne le savais pas.

    Pour ce qui est de Harry Potter, je suis addict mais j'avoue que le fameux coffret m'a fait une peur bleu quand j'ai vu les prix. J'ai beau aimé la licence, je ne mettrais pas un prix pareil. C'est certains.

    Ce que je vais écrire maintenant ne concerne pas tout le monde mais j'en connais des cas comme ça. Il y a des gens qui ont pris l'habitude d'être assisté et donc achète des choses que la plupart des gens n'utiliseront jamais (j'avoue ne pas avoir d'exemple en tête)mais soyons honnête certains se plaignent de choses qui montre clairement l'assistanat.

    Je rappelle que je ne vise personne et que c'est juste un constat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement j'ai annulé ma commande du livre d'Harry Potter, il est malheureusement bien trop cher.
      Merci en tout cas pour ton commentaire très pertinent :)

      Supprimer
  12. Je comprends totalement cet article. Je n'ai jamais été une personne très dépensière, j'ai tendance à regarder tous les prix sur ce que j'achète (hors nourriture, ayant des problèmes d'estomac). Même si je vois souvent des choses qui me plaisent, la plupart du temps j'arrive à me raisonner et n'achète pas, j'arrive assez bien à refréner mes ardeurs.
    Pour les affaires Harry, j'ai pour ma part la collection livres en VO et je me procure les versions illustrées en VF, j'adore les nouvelles collections mais je ne craquerai pas, je ne me vois pas dans la nécessité d'avoir la même histoire dans la même langue en plusieurs fois juste pour la couverture, surtout vu le prix. Pour les objets dérivés, mon chéri m'offre à chaque occasion (saint valentin, noël etc) une pop (bon là on va peut être bientôt passer à autre chose qu'Harry mdrrr) mais pour les autres livres (type le cinéma, les animaux etc) j'avoue les avoir dans ma WL mais j'hésite régulièrement à les retirer, ces livres sont magnifiques mais sont-ils vraiment indispensables? Pour ceux à une vingtaine d'euros encore ça passe mais ceux qui coutent plus cher genre 50€ (alors je ne parle même pas de ceux à passé 70€) je ne sais vraiment pas, je pense que je regretterais d'avoir mis aussi cher juste pour un livre alors que j'aurais pu en acheter plusieurs autres à la place...

    Comme toi jusqu'à récemment je ne voulais jamais rien jeter, mais actuellement j'ai envie d'arrêter d'accumuler, de m'encombrer. Même dans ma bibliothèque, j'ai envie de donner les romans qui ne m'ont pas particulièrement plus et que je ne relirai pas...

    Encore un article très intéressant en tout cas! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!

      Ne regrette pas de te séparer de choses que tu ne veux plus, c'est comme ça, on évolue :) merci en tout cas pour ton commentaire <3

      Supprimer
  13. D'autant plus que Primark a été épinglé pour les conditions de travail des ouvriers dans les usines... On a retrouvé des étiquettes dans les vêtements où les ouvriers avaient écrit comme ils pouvaient "Help us". Du coup, je t'avoue que je boycotte pas mal...
    Pour les produits dérivés je trouve aussi que c'est abusé certains prix. J'avais envie de découvrir la saga Harry Potter illustrée, mais je trouve le prix vraiment trop élevé pour me les procurer. Après, je n'ai jamais été très "produits dérivés" donc difficile de me laisser tenter, je trouve ça joli mais ça n'a pas de véritable autre utilisé qu'être joli et du coup je préfère mettre mon argent ailleurs. D'autant plus que je trouve aussi que l'on surconsomme et que je tente, à mon niveau, de réduire ma consommation de produits quels qu'ils soient...
    En tous cas, c'est un vrai sujet sur lequel on peut discuter longtemps ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'étais pas au courant pour Primark, ça craint :(
      Je peux évidemment comprendre qu'on ne mette pas ce prix là dans un livre, c'est vrai qu'ils sont chers.
      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  14. Il est vrai que tout ces objets Harry Potter donnent envie mais je suis loin même très loin de tout acheter... Quand je regarde sur internet j'ai envie de prendre toutes les Pop mais une fois en magasin ou sur le point de passer ma commande je ne craque presque jamais (c'est pour dire j'ai une Pop et je l'ai reçu en swapp :))... Je pense qu'il est important de ce faire plaisir et de s'offrir des fois des choses qui ne sont pas vraiment utiles mais tout en gardant un esprit et un acte raisonnable.

    Après il est vrai que la "ligne" Harry potter font énormément de produits dérivés voir trop et cela dans le but de faire de l'argent et beaucoup d'argent. Je ne suis pas vraiment d'accord sur leur pratique de prix au niveau des livres limités Harry Potter que je trouve excessifs.
    Après je suis commet toi, j'accumule de moins en moins et j'aime faire le tri, je me sens beaucoup mieux après :)

    RépondreSupprimer
  15. Je trouve aussi dommage dans la surconsommation le fait qu'on en veuille toujours plus au point de parfois délaisser et de ne pas apprécier les choses que l'on possède déjà. Et bien entendu de croire que le bonheur est dans la possession. Apprécier un achat passe aussi par son côté un peu exceptionnel non? Je ne sais pas, j'aime posséder des petites choses mais je n'aime pas être encombré et surtout je ne peux pas me permettre de dépenser beaucoup d'argent donc c'est plutôt simple pour moi de ne pas me laisser déborder. :)

    RépondreSupprimer
  16. Même si beaucoup de choses me font envie, que ce soient livres, objets, vêtements, goodies... je pèse toujours le pour et le contre : est-ce que ça me fait tant envie que ça ? Est-ce que j'en ai réellement besoin ? Si j'achète cet objet, est-ce que je vais m'en servir ou bien va-t-il prendre la poussière en attendant de remplir sa véritable fonction ?

    Je trouve que ce sont des questions que l'on doit se poser avant d'acheter sur un coup de tête. Parce que oui, bien sûr c'est en rapport avec Harry Potter, et nous sommes tous tellement fans de cette saga.

    Mais l'accumulation n'est pas toujours aussi bonne que ce que l'on croit. La saturation finit par nous lasser, peut-être même nous stresser... Il faut savoir avoir un juste milieu.

    Si le sujet t'intéresse Virginie, et que tu souhaites approfondir, tu peux chercher sur Internet "simplicité volontaire". C'est le terme qui désigne le fait de trier ses affaires pour savoir si on les garde ou pas.

    J'ai un livre qui s'appelle "Vivre simplement pour vivre mieux". Ça traite de ce sujet, avec la théorie mais aussi la pratique. Je ne l'ai pas encore lu, mais ton article me donne envie de le faire passer en haut de ma liste de prochaines lectures :)

    À bientôt Virginie, j'ai hâte de lire ton prochain billet ! Bisous.

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais du mal à me lasser, mais comme tu dis il faut trouver son juste milieu, ne pas se laisser envahir.

      Supprimer
  17. Un article qui fait réfléchir ! Je suis totalement d'accord avec ce que dis Margaux. Autant, je réfléchis vraiment longtemps avant d'acheter un livre si bien que j'achète que des livres dont j'ai vraiment envie. Pour exemple, je vais très souvent à la Fnac pour voir ce qu'il y a les nouveautés, flâner dans les rayons mais à côté de ça, je craque raremant. Des fois, je vais peut être entre 5 et 10 fois dans le mois en librairie mais je n'achète qu'un livre ou parfois rien. J'avoue que je suis souvent plus faible avec les livres d'occasion. J'évite de faire une razzia et j'achète souvent entre 1 et 3 livres à la fois. A chaque fois, je me demande si j'ai vraiment envie de lire ce livre avant de l'acheter même si il est pas cher.
    Pour ce qui est de Harry Potter, j'ai plus de mal à contrôler mes envies d'achats ^^. Mais pareil, je n'ai pas acheté tous les livres de collection même si j'en ai beaucoup. Les objets dérivés j'achète que ceux dont je vais me servir pour trier (bon ok, hors Pop mais bon, ça fait déco alors ça sert ^^, ma baguette de Remus et la carte du maraudeur).
    Par contre, je n'arrive pas à jeter ce qui m'appartient, pas même les dessins que j'ai fait quand j'avais 10 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je peux comprendre...j'ai du mal à jeter certaines choses aussi, mais après, ne te force en rien, si tu veux les garder, libre à toi :)

      Supprimer
  18. Très bonne idée d'article, tu as le mérite de lancer un débat qu'on se pose pas forcément !
    Me concernant, je sais que je fais attention, j'achète rarement des choses dont je n'ai pas vraiment besoin (à part le petit craquage de temps en temps qui fait du bien^^), mais je pense que c'est surtout une question de personnalité, de ce que pour nous est nécessaire ou futile =)
    Par exemple pour Harry Potter, même si j'adooore la saga je sais que je n'achèterai peut être pas certains produits dérivés (genre les chaussures ou les baguettes parce que ça me plait moins), mais par contre je sais que je risque d'être faible pour d'autres (parce que j'adore les pyjous HP Primark, ou la tasse chaudron), c'est une question de priorité finalement ^^

    RépondreSupprimer
  19. Je suis assez d'accord avec Margaud aussi pour les rééditions des livres HP, on en a vu plein plein plein ces dernières années, probablement trop. Pour les livres, je fais plus attention qu'avant. J'allais souvent à Bruxelles dans un magasin d'occasion et je revenais avec une dizaine de livres parce qu'ils n'étaient pas chers et parce que j'avais envie de les lire ou que j'aurais peut-être envie de les lire. Sauf que ma PAL a énormément grandi et j'ai fait un bon tri qui m'a fait du bien.
    J'essaye maintenant d'acheter les livres qui me tentent vraiment. J'ai une liste amazon que je mets à jour régulièrement. Un livre qui m'avait tenté il y a un moment ne me tente plus autant maintenant. Surtout que je vais commencer à devoir garder mes sous du coup, les achats seront moins fréquents ^^

    RépondreSupprimer
  20. Concernant la multiplication des produits dérivés, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. Disons que je n'ai pas vraiment d'avis sur le sujet. Tant que ça fait plaisir aux fans pourquoi pas! Après c'est au consommateur de savoir gérer ses consommations. C'est vrai que l'on vit dans une société de surconsommation, que les pubs transforment nos envies en besoins et qu'il est difficile de ne pas craquer... Maintenant c'est a chacun de gérer ses dépenses ... Pour ma part, ne roulant pas sur l'or, je n'achète pas de produits qui ne me paraissent pas utiles (sans dénigrer ces produits!). Je pense que nos dépenses varient au fur et à mesure que l'on grandit (avant j'adorais acheter des magasines, maintenant j'en achète plus du tout par ex)et qu'il ne faut pas culpabiliser face à ces changements :)

    RépondreSupprimer
  21. Vis à vis d'Harry Potter, je suis d'accord. On refait chaque année de nouveaux objets, de nouvelles figurines, de nouveaux livres pas si nouveau. C'est trop et c'est extrêmement cher : 80 € pour un livre, il ne faut pas exagérer ! Je ne mettrais pas ce prix pour cela, même si j'adore cette saga !
    En ce moment, je suis dans une période où j'ai envie de nouveau vêtements ... Du coup, hier, j'en ai acheté 4 ^^ Mais je sais que je vais me calmer dans quelques jours. Je fonctionne beaucoup par période.
    Surtout, en ce moment, je relativise beaucoup sur les livres. Je sais que 200 livres m'attendent dans ma PAL (papier + numérique) alors, même si pleins de livres me font envie, je n'ai pas envie qu'ils y trainent. Je ne les achète donc pas tout de suite, puisque je ne le lirais pas tout de suite ;)

    RépondreSupprimer
  22. Je suis assez d’accord avec toi, et puis Harry Potter est devenu un vrai business, ce qui lui fait perdre un peu de sa magie. Mais j’avoue que je suis incapable de me retenir de me procurer des produits dérivés ( je suis faible , faible)

    RépondreSupprimer