dimanche 10 avril 2016

De la rage dans mon cartable


Auteur : Noémya Grohan
Édition : Hachette
Parution : 2014
Pages : 154

« Je crois que c’est après cet épisode que j’ai commencé à mettre un mot sur ce qui m’arrivait.
La solitude, le sentiment de décalage, dès le début, je les avais déjà ressentis. Le harcèlement scolaire, c’était un mot plus grave. Mais plus les jours passaient, plus l’évidence était là, sous mes yeux. Je n’étais pas qu’une élève chahutée par quelques meneurs. Beaucoup d’autres les avaient imités et me traquaient en permanence. J’étais devenue une cible. »

L’histoire de Noémya ressemble à beaucoup d’autres.
Elle a décidé de la raconter et de s’en sortir. Voici son témoignage.  

 


 




De la rage dans mon cartable était dans ma wishlist depuis quelques mois. C'est en flânant sur Glose que je me suis dis pourquoi pas le lire sur cette plateforme.
Le harcèlement scolaire a toujours été un sujet qui m'a beaucoup parlé et qui me touche beaucoup. Je ne l'ai pas à proprement vécu, mais j'ai souvent été le vilain petit canard au collège où je subissais certaines brimades et moqueries.

Le témoignage de Noémya est très poignant. J'ai aimé que le récit soit à la première personne, cela permet vraiment de s'identifier au personnage et de s'y attacher. Noémya est extrêmement touchante, on l'a découvre en primaire jusqu'à l'âge de 26 ans. Durant notre lecture, il y a le "pendant", l'horreur du harcèlement scolaire, les mots qui blessent, la solitude, les questions "qu'est ce que je vous ai fais ?"...et il y a "l'après" ; la reconstruction.
Noémya nous permet de se sentir proche d'elle car elle nous livre tout. Ses pensées, sans tabous et sans limites. Elle nous raconte son histoire avec une justesse déconcertante. J'ai trouvé sa manière de se reconstruire très, très forte et courageuse. Elle nous montre bien qu'on ne peut pas oublier le passé, mais qu'il y a toujours un chemin pour aller mieux et ne pas sombrer. C'est très admirable, elle veut s'en sortir, elle se bat, ne se laisse pas démonter et veux s'en remonter à la surface. C'est une femme forte pour sa manière d'agir, d'aider les jeunes et de lutter contre le harcèlement moral.

Le témoignage est parfaitement écrit. Il nous prend aux tripes et on ne peut qu'être bouleversé par ces faits réels. Ce livre devrait être lu dans les écoles, afin d'ouvrir les yeux aux collégiens, lycéens qui ne se rendent pas compte de l'impact de leurs gestes. Ce que je trouve exaspérant, c'est le fait que les professeurs ne fassent rien pour arranger les choses, ils se voilent la face quand ça les arrange, se disent que ce ne sont que des broutilles, c'est des comportements que je trouve juste ignobles. Cela m'a beaucoup rappelé le manga Life de Keiko Suenobu, qui traite de l'ijime au Japon, le harcèlement scolaire pure et dur. Et on retrouve parfaitement les enseignants qui sont aveugles face à ces actes.

Heureusement, maintenant le harcèlement scolaire n'est plus mis de côté, on en parle de plus en plus pour faire bouger les choses. Je vous conseille pleinement de lire ce livre qui est une véritable leçon de vie.

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte ! Je pense qu'il pourrait tout à fait me plaire :)

    RépondreSupprimer
  2. Jamais entendu parler, mais ta chronique me rend curieuse de le découvrir, merci. Ajouté à ma wishlist !

    RépondreSupprimer
  3. C'est un livre que j'aimerais bien découvrir. Les moqueries et les brimades, j'ai connu ça au collège, juste parce que j'ai une jumelle et que nous étions toutes les deux de bonnes élèves... J'espère pouvoir lire ce livre un jour.

    RépondreSupprimer
  4. Depuis sa sortie il y a deux ans ou plus, j'ai toujours eu envie de découvrir ce livre, étant donné que j'ai été victime de harcèlement scolaire au collège. Tu me donnes encore plus envie de le découvrir ! Si je le trouve quelque part, je fonce.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne l'ai pas lu, mais j'en ai entendu beaucoup de bien !

    RépondreSupprimer
  6. Un coup de coeur, c'est un livre très fort et très intéressant sur le harcèlement en milieu scolaire.

    RépondreSupprimer