jeudi 31 mars 2016

Dylan Dubois

Auteur : Martine Pouchain
Édition : Sarbacane
Collection : Exprim'
Parution : 2015
Pages : 299 

Après un an en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui... où une surprise l'attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt.
A priori, Dylan n'a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors "parce qu'elle ne supporte pas son odeur". Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu'elle le siffle...
Mais le pire, c'est quand il comprend. Cynthia n'est pas juste une belle-mère désagréable : c'est une machine à démolir les gens. Dylan n'a plus qu'une issue : se tirer avec Rusty. Direction la forêt!







J'avais tellement hâte de lire ce livre ! Déjà je trouve cette couverture magnifique, le photographe, Luke Pamer, est très talentueux, vous pourrez voir ses photographies en cliquant ici, cela vaut le coup d'oeil !
C'est mon 5ème Sarbacane que je lis, et encore une fois, je ne suis jamais déçue ! J'ai failli ne pas mettre de coup de coeur mais la deuxième partie du livre m'a fait totalement changer d'avis, c'est un livre vraiment magnifique ! J'aime cette édition car on en sort à chaque fois un peu changé et on rencontre des personnages vraiment exceptionnels, Dylan est exceptionnel.

Dylan revient donc chez lui après un an dans un foyer. Tout est un peu bousculé, du jour au lendemain car son père a une nouvelle compagne. Cynthia est le genre de femme lisse, pimpante, qui veut se faire bien voir. Je l'ai détesté tout de suite dès les premières pages. On sent qu'elle porte un masque à longueur de journée, mais que derrière ce masque, il y a la plus manipulatrice des femmes. 
Parlons de Dylan maintenant, et j'en ai des choses à dire! C'est un personnage énormément attachant, peu commun, qui a ses propres idées et sa propre façon de penser. C'est un jeune homme qui nous fait du bien et qui nous donne envie de liberté. On sent qu'il est oppressé dans cette famille "recomposée" et qu'il ne se sent pas à sa place. Ce qu'il veut lui, c'est vivre dans la forêt avec son chien, loin de toute cette civilisation.
Dylan est un garçon rempli de sagesse, qui voit la vie d'un regard qui nous donne à réfléchir. Il est bien loin du cliché habituel, il est très mûre pour son âge, lumineux et nous prouve que le bonheur peut être à portée de main et qu'il peut être bien plus simple qu'avec toutes ces technologies.

Le roman est composé de deux parties. La première, où on suis Dylan avant sa fugue, a un style plus familier, pas vulgaire hein, mais peut-être plus brute. Il y a aussi certaines scènes qui m'ont un peu mis mal à l'aise, comme si je rentrais trop dans l'intimité de Dylan, mais en y repensant c'est tout à fait logique. Alors que la deuxième partie est très poétique, apaisante et reposante. Les descriptions sont belles et délicates. Il n'y a que Dylan, son chien Rusty et ses pensée. Il y a tellement de jolis mots, de jolies tournures de phrases et de citations qu'on aurait envie de toutes les noter dans un carnet pour ne pas les oublier.
Tout au long de son voyage, Dylan va croiser le chemin de plusieurs personnes, qui nous marqueront plus ou moins à leur manière.

Grâce à la plume saisissante de Martine Pouchain, dès que Dylan est dans la forêt, on est tellement imprégné du récit qu'on a vraiment l'impression d'être avec lui. On est envoûté par le murmure du vent ou le clapotement de la pluie quand il est entrain de lire dans une cabane en bois au fin fond de la forêt. Ce que j'ai aussi beaucoup aimé dans l'écriture  de l'auteur est le côté rustique, campagnard qui fait qu'on se sent bien et tout de suite à l'aise dans la lecture.

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Margaud (Liseuse) et on a toutes les deux eu ce joli coup de coeur. Un livre qui nous correspond bien et qui nous a fait beaucoup de bien ! Je vous le conseille si vous avez envie de rencontrer des beaux personnages. Des personnages beaux de l'intérieur, qui sortent des sentiers battus et si vous avez envie d'évasion. Un voyage initiatique qui fera grandir Dylan et qui nous poussera nous aussi à la réflexion sur certaines choses.

3 commentaires:

  1. Je commence à le voir un peu partout celui-ci, je vais m'y intéresser de plus près, ta chronique donne très envie ! :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très envie de lire ce livre, qui me paraît idéal au coin du feu !
    Bonne fin de semain à toi !

    RépondreSupprimer