Les dernières chroniques :

jeudi 28 juillet 2016

Retour à Cedar Cove, tome 1 : La Maison d'hôtes

Auteur : Debbie Macomber
Édition: Charleston
Parution : 2013
Pages : 378

Après la mort tragique de son mari, Jo-Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d’hôtes à Cedar Cove, la Villa Rose. Un roman feel-good sur les destinées féminines et les nouveaux départs, à lire bien douillettement sous sa couette, avec des personnages qu’on rêverait d’avoir comme amis, dans une ville où l’on aimerait vivre, et une intrigue délicieusement captivante.

 
 
Ce roman fait parti de la bibliothèque de ma mère, je ne m'y étais jamais attardé jusqu'à ce que Margaud en parle sur son blog et sa chaine. D'ailleurs elle me l'a choisi pour mon livre du mois. Je n'ai pas été déçue, bien que quelques petites choses soient à mon gout trop simple, ce bouquin est un vrai petit marshmallow fondant.

Nous faisons la connaissance de Jo-Marie, jeune veuve qui a beaucoup de mal à remonter la pente depuis le décès de son mari (ce qu'on peut évidemment comprendre). Pour surmonter ça, elle décide de tout quitter pour aller vivre dans une petite ville du nom de Cedar Cove et racheter une maison d'hôtes qu'elle nommera La Villa Rose. Nous suivons en parallèle deux autres personnages ; Josh et Abby, deux âmes meurtries au passé douloureux.

Les personnages m'ont beaucoup plu. Surtout Jo-Marie qui est très touchante et tout bonnement adorable. J'ai aimé sa façon de prendre ses marques, d'être curieuse, de vouloir rencontrer les habitants et de connaitre la ville. Son évolution est joliment montrée, on comprend que le fait d'avoir tout recommencé à zéro a été une des meilleurs décisions qu'elle ai prise et qu'elle pourra de nouveau retrouver la paix grâce à l'atmosphère chaleureuse de La Villa Rose. 
Abby m'a fait penser dès son arrivée à Cedar Cove à un petit oiseau fragile qui au fur et à mesure de l'histoire prend son envol. Son avancée est pleine d'espoir. Josh quant à lui, est le personnage le plus complexe. On sent qu'il n'a absolument pas envie d'être là mais il y a parfois des choses qu'on ne peut éviter et ce retour à Cedar Cove va lui permettre de faire face à son passé et de lui ouvrir les yeux. Et puis il y a Mark, un personnage qui passe un peu en surface, mais qui a du potentiel et je pense qu'on apprendra à davantage le connaitre par la suite.

L'ambiance du roman m'a tout de suite charmé. Ce livre regorge d'une atmosphère douce, délicate et pleine de réconfort. C'est un vrai livre doudou, apaisant où on s'y sent bien. L'histoire est une bouffée d'optimisme, Cedar Cove est le genre de petit village où tout le monde est gentil et où l'entraide est omniprésente. Cela fait du bien de se retrouver dans ce genre de récit où il n'y a pas une once de malveillance. 
Cependant, quelques clichés m'ont quand même un peu dérangés ; quelques coïncidences bien trop facile par exemple, qui tombent comme un cheveux sur la soupe. Où le fait d'être une jolie jeune fille et de ne pas être mariée ou de ne pas avoir d'enfants soit quelque chose d’hors norme. C'est le genre de préjugés qui m'exaspère assez vite.

Ce livre est un morceau d'évasion, le temps d'un week-end. Une histoire tendre à l'ambiance réconfortante avec des personnages bienveillants. Je ne peux que vous le conseiller, il permettra de vous sentir dans un cocon. A dévorer comme un bon chocolat chaud !

18 commentaires:

  1. Ce roman a l'air pas mal du tout, super pour l'été. :) J'aime bien ce genre d'histoire, je note le titre. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Une couverture printanière adorable. Ce n'est pas le genre de roman que je recherche en ce moment mais si je croise ce titre au détour d'une étagère pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui n'hésites pas si tu en as l'occasion ^^

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas, contente que ce roman t'ai plu. je note le titre pour un petit week-end où j'aurais envie de m'évader. Merci pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  4. De grosses ficelles certes mais un roman-doudou dans lequel on se laisse embarquer avec délectation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement ! ça fait du bien de temps en temps.

      Supprimer
  5. Merci pour cette belle découverte estivale :)

    RépondreSupprimer
  6. Oh je ne connaissais pas ce livre et tu donnes très envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  7. Il a l'air vraiment bien pour la saison ! En tout cas, tu me donnes envie, pour passer un bon moment ;)

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup les publications de chez Charleston et celle ci ne fait pas exception, surtout que ma mère connait l'auteur car je crois qu'un tome a été adapté en poche. :) Il faut que je découvre ce roman surtout si c'est l'équivalent d'un chocolat chaud :) Bisous Virginie. ^^

    RépondreSupprimer
  9. J'ai aussi beaucoup aimé ce roman et la suite m'attend dans ma liseuse. Pour le jour où un joli roman attendrissant aura besoin de me réconforter ^^

    RépondreSupprimer
  10. Ce livre à l'air vraiment bien. Il m'avait déjà tapé dans l’œil quand Margaud en a parlé ^^

    RépondreSupprimer
  11. Je n'ai jamais lu de roman publié aux éditions charleston, mais il y en a plein qui me font envie et celui-ci en fait partie, maintenant que j'ai lu ton avis ! Cette histoire me fait beaucoup penser à celle d'Holly dans Le goût de la vie d'Anouska Knight que je te conseille vivement. Merci pour cette découverte ! Bisous !

    RépondreSupprimer