vendredi 6 mai 2016

Kokoro

Auteur : Delphine Roux
Édition : Philippe Picquier
Parution : 2015
Pages : 114

Koichi et sa soeur Seki tentent de se reconstruire après la mort de leurs parents dans un accident, lorsqu'ils étaient adolescents. Tandis que Seki se réfugie dans la réussite professionnelle, Koichi, fuyant la réalité, est absent du monde. Mais lorsque ce dernier apprend que sa soeur va mal, il décide d'agir pour que tous deux puissent renouer avec kokoro, le bonheur enfoui de leur enfance.



Pour ce mois ci je me suis concoctée une liste de petits livres à lire afin de baisser ma PAL. Parmi cette liste se trouvait Kokoro. Je pense que vous avez compris que j'adore la culture japonaise mais par contre j'ai rarement lu des livres qui se passent au Japon. Kokoro avait l'air d'être un livre très reposant, sans prise de tête, et c'est bien ce que j'avais besoin à ce moment là.

Ici, l'histoire est narré par Koichi, un homme qui passe le plus clair de son temps à s'occuper de sa grand-mère. Koichi est quelqu'un qui prend la vie comme elle vient, avec ses petits moments de bonheur simples, il est dans sa bulle, aime les sucreries et les livres. Sa soeur, Seki, lui reproche son décalage avec la société ainsi que son insouciance. Malheureusement cette dernière s'est enfermée dans son travail et est tombée en dépression depuis qu'ils ont perdus leurs parents quand ils étaient plus jeune.

Je vous préviens, si vous êtes un mordu d'action, passez votre chemin. Par contre si vous aimez la culture japonaise, les histoires douces, pleines d'émotions et de tendresse, alors ce petit livre est fait pour vous.
Beaucoup de thèmes sont abordés, comme le deuil, la famille, l'enfance... mais toujours avec un mélange de délicatesse, douceur et pudeur. La relation entre Koichi et sa grand-mère est belle et attendrissante. Koichi m'a beaucoup touché, avec sa joie de vivre, ses anecdotes et ses souvenirs d'enfance qu'il nous raconte.

Ce qui est le plus étonnant, c'est que l'auteur est purement française, et elle a su parfaitement retranscrire la poésie et la pureté du Japon. J'ai beaucoup aimé sa plume qui est raffinée et savoureuse. Les chapitres sont très courts, débutant à chaque fois avec un mot japonais traduit en français qui a souvent un lien avec le chapitre.

Ce ne sera pas un livre qui restera longtemps dans ma mémoire, mais je n'ai pas été déçue. Il ne faut évidemment pas s'attendre à grand chose, ni à quelque chose d'exceptionnel, mais plutôt à une parenthèse de poésie, apaisante et pleine de tendresse.     

11 commentaires:

  1. Une lecture qui a l'air sympa, peut-être une fois entre deux gros pavés :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que le Japon n'est pas un pays qui m'intéresse beaucoup (je préfère la Finlande héhé), mais ce livre a l'air pas mal ! Si j'ai envie de découvrir d'autres pays à travers la littérature, j'essayerai de tenter celui-là. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça peut être une bonne occasion pour découvrir ce petit livre ^^

      Supprimer
  3. Haha ! Je suis d'accord avec toi, ce livre est une belle parenthèse, un moment de respiration et une lecture ultra rapide. "Sympa, mais sans plus, mais quand même bien sympa" pour résumer cela facilement. :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas encore très bien l'Asie, avec la littérature. Je pense qu'un petit livre comme celui-ci peut être l'occasion de tester :)

    RépondreSupprimer
  5. J'avais été clairement déçue, mais on en avait parlé.
    En même temps, je ne suis pas passionnée par le japon comme toi alors ça n'a pas du aider...

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connais pas vraiment la culture japonaise et ce livre, c'est peut être l'occasion de tester :)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne l'ai pas lu celui-là ! Un thème universel dans un contexte japonais, ça peut me plaire :)

    RépondreSupprimer
  8. Il a l'air pas mal, mais c'est vrai que le sujet ne doit pas être exploré à fond en une centaine de pages... Je vais peut-être passer mon tour pour celui-ci =)

    RépondreSupprimer