Les dernières chroniques :

jeudi 3 mars 2016

On regrettera plus tard


Auteur : Agnès Ledig
Édition: Albin Michel  
Parution : 2016
Pages : 313

Valentine, une institutrice dans un village des Vosges, voit sa vie bouleversée par l'arrivée d'une petite fille fiévreuse, Anna-Nina, et de son père Eric, meurtri par la mort de sa femme. Au-delà de l'hébergement, elle leur ouvre son cœur.

 








Il faut savoir qu'Agnès Ledig est mon auteure préférée. Pour ses trois autres livres qu'elle a écrit j'ai ris, j'ai pleuré, j'ai souri et j'ai été apaisé. Je les ai aimés à leur manière, mais tout autant. Même si Juste avant le bonheur restera mon fétiche car c'est avec cette histoire que j'ai découvert l'univers et la plume fabuleuse d'Agnès Ledig. C'est donc avec une terrible impatience que j'attendais enfin la sortie de son dernier bébé. Je la suis de près sur facebook et j'ai aimé voir son avancement, jusqu'au bonheur de voir le point final, son émotion. C'est une auteure qui me fait ressentir de belles émotions. Elle fait ressortir de belles larmes aussi, pour preuve, je suis entrain d'écrire cette chronique tout en séchant les larmes qui ne font que couler. C'est juste incroyable de réussir à faire vivre ça. Je viens de terminer On regrettera plus tard, et ce que j'ai ressenti est encore une fois magique.

Je me suis lancée sans lire le résumé. Je l'avais peut-être lu quand elle l'avait publié pour la première fois sur sa page facebook, mais ne m'en souvenant plus, j'ai préféré y aller à l'aveuglette tant elle a mon entière confiance. Et dès les premiers mots, c'est parti. On est envoûté, appelé par cette douce rivière où coulent les mots de sa délicate plume. On rencontre plusieurs personnages, tous plus humains les uns que les autres. Valentine, bienveillante, Eric, écorché par la vie, Anna-Nina, intelligente, adorable, Gaël, drôle, un meilleur ami comme je rêve d'avoir, Gustave, mystérieux, mais qui m'aura fait tellement pleuré tant il m'a émue. Agnès Ledig nous fait rencontrer des belles personnes, simples, humaines. Elle nous fait vivre une amitié juste magnifique, une reconstruction entre deux personnes en manque d'amour, de tendresse... c'est juste beau, authentique.
Cette femme a un don pour nous pondre des histoires poignantes, mais tellement apaisantes, qui font du bien, qui redonnent espoir. Là c'est encore une fois fabuleux, et elle a réussi aussi à me surprendre par une alternation de chapitres entre deux époques différentes. Je ne m'y attendais tellement pas, je vous laisse le plaisir de découvrir ce qu'il en retourne parce que j'ai trouvé cela passionnant.

Je ne saurais quoi vous dire de plus pour vous lancer dans ce livre, même dans tous les livres d'Agnès Ledig. Plongez dans la plume délicate et douce de cet auteur. C'est pour moi à chaque fois un livre doudou, réconfortant, comme un cocon. Rempli d'espoir, de douceur, de simplicité, qui nous fait sourire, nous prend conscience de certaines choses, on en ressort apaisé. J'ai pleuré parce que je me suis retrouvée dans cette histoire. Autant dans Valentine, Gaël et Eric. Agnès a réussi à mettre les mots sur mes maux. Juste merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire