Les dernières chroniques :

samedi 20 février 2016

Les carnets de Cerise, tome 4 : La déesse sans visage


Auteur : Aurélie Neyret
Illustrateurs : Joris Chamblain
Édition : Soleil
Collection : Métamorphose
Parution : 2016
Pages : 88

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux... L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résolvait pas l’énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles...
 

 
 
 
 
 
 
 
 
Durant le week-end à 1000 de Lili, j'en profite toujours pour incruster des mangas ou BD entre deux romans. C'est peut-être un moyen de facilité mais je prend toujours autant de plaisir à m'y plonger quand j'ai besoin d'une lecture rapide et légère en même temps. Je n'ai pas pu attendre trop longtemps avant de lire ce 4ème volume des aventures de Cerise. Je me rappelle encore en Janvier 2015 quand je me suis offert les 3 premiers tomes d'un coup et comment je les ai dévoré à la suite, j'en étais venue à me demander pourquoi je ne m'étais pas jeté dessus plus tôt ! J'étais impatiente de retrouver la curieuse petite Cerise et ses proches, et ça a été encore une fois un moment très plaisant !
 

Nous revoilà avec Cerise qui vient d'avoir 12 ans, pour fêter ça, sa maman décide donc de partir en vacances avec elle pour l'emmener dans un lieu qui lui plaira pour sûr ; un manoir qui regorge pleins de mystères. Un cadre complètement différent et dépaysant, j'ai adoré ! Cerise reste toujours aussi attachante et débordante d'imagination, bien qu'elle soit un peu plus triste car le manque de son père se fait ressentir, elle se pose des questions, ne sait plus trop où elle en est, et la relation avec sa mère a des hauts et des bas, mais ce petit voyage va les renforcer et les rapprocher. La fin est très touchante comme à chaque fois...
Les dessins sont encore une fois splendides, magnifiques, somptueux. Je suis éblouie à chaque planche ! Les couleurs sont chatoyantes, rassurantes, avec de très beaux effets de lumières qui nous donne des étoiles dans les yeux, on aimerait que ça ne se termine jamais. Et j'adore la manière d'entre-couper l'histoire avec des morceaux du journal de Cerise, c'est original et inventif, ça dynamise encore plus le récit.
Ce n'est pas un coup de cœur cette fois ci, car l'histoire ne m'a pas autant transporté que pour les précédents tomes, mais je ne suis pas du tout déçue. Ces Carnets des Cerise sont de vrais petits trésors à lire et à relire...

2 commentaires:

  1. Coucou !
    Je viens de découvrir ton blog et j'adore ton design et ta façon d'organiser les choses. Pour Les Carnets de Cerise, j'ai le tome trois dans ma PAL, que j'ai eut l'occasion d'acheter chez France Loisirs avec mon bon cadeau, mais j'attends d'avoir les autres pour me lancer. Si je les trouvais magnifiques, je trouve le tome quatre sublime. Il me tarde de le lire ! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci beaucoup c'est adorable :)
      J'espère que tu apprécieras autant que moi ! Ils sont tous géniaux.
      Bisous !

      Supprimer