Les dernières chroniques :

lundi 2 novembre 2015

Blackwood, Le pensionnat de nulle part

A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier... 

Auteur : Lois Duncan
Édition : Hachette
Collection : Blackmoon
Parution : 08/04/2015 
Pages : 271



Mon avi


J'adore les histoires où l'histoire se situe dans un manoir/pensionnat, l'ambiance un peu mystérieuse, brumeuse et frissonnante, parfait pour la période Halloween me diriez-vous ! Eh bien... à part une scène, je n'ai frissonné qu'une seule fois et je me trouve très déçue à la fin de la lecture. 

Ma chronique ne va pas s'étirer en longueur, à part l'ambiance du roman, je n'ai pas apprécié ma lecture. Tout est plat, que ce soit les situations, les personnages... et en plus de ça, l'histoire est rempli de stéréotypes, autant par le caractère des personnages que leur réaction ! Les filles sont toutes immatures, niaises, et pas du tout attachante. Je ne me suis attachée à aucun personnage pour tout vous dire ! Ils ne sont malheureusement pas assez développés ce qui fait qu'on ne s'attarde pas sur eux, et la plupart sont vraiment agaçants.
C'est vraiment dommage, car il y avait de quoi faire avec ce genre d'histoire ! J'aurais voulu que l'auteur y aille franco, nous foute des sueurs froides si il veut, mais non, malheureusement pour nous, il est resté du côté soft et décousu de l'histoire...

Mais alors cette fin... c'est quoi cette fin ? J'ai raté un épisode ou quoi ? Pour moi, il n'y a pas de fin. Alors je me suis dis qu'il devait y avoir une suite, mais avec les recherches que j'ai fais, non...pas de suite ! La fin se termine comme la fin d'un épisode d'une série...il manque quelque chose. Et puis je n'ai pas pu m'empêcher de lire en diagonale à la toute fin tellement cela devient n'importe quoi... 
En tout cas pour moi, c'est raté. Et c'est bien dommage car l'histoire avait du potentiel. A part l'ambiance mystérieuse du manoir je ne trouve rien de positif à dire, mise à part la couverture que je trouve sublime... 

5 commentaires:

  1. Et bien, pour ma part, j'ai adoré ! :D La révélation est vraiment WOAH :O Pourtant, pour la fin, je suis d'accord avec toi : elle aurait mérité un épilogue ...
    Dommage que ce roman t'aie déçu :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci pour ton commentaire :-)
      Après les goûts et les couleurs... j'aurais bien aimé un épilogue oui, ça aurait permit de ne pas rester sur notre faim :/

      Bisous !

      Supprimer
  2. Wow c'est bizarre de voir deux avis aussi opposés. En tout cas ça me tentait bien, maintenant j'hésite... (Je viens de découvrir que tu avais un nouveau blog actif *contente*)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh merci ! Tu suivais un de mes blogs avant ? Merci pour ton commentaire en tout cas :)
      Après il a quand même eu des avis positifs, j'ai peut-être été un peu trop abrupte dans mon avis mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti. Après ne t'attends pas à grand chose, c'est quand même divertissant et l'ambiance est bien retranscrite !

      Bisous :-)

      Supprimer
  3. Complètement passée à côté aussi... C'est mou, lent et assez convenu... Pas été capable d'écrire une chronique tant je l'ai trouvé fadasse et tant je n'ai rien à en dire :P Et je n'ai pas aimé la traduction (c'est pas la 1e fois que ce traducteur me déçoit), il fait coexister des expressions très jeunes avec du langage trop soutenu, bonjour la cohérence.

    RépondreSupprimer